AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Livre d'histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Admin
avatar

Messages : 60
Âge du personnage : 26
MessageLivre d'histoire ♦ Mar 3 Jan - 1:02

Contexte général


Histoire de la ville
Il y a de cela plus d’un millier d’années vivaient vingt familles dans un petit village en bord de fleuve. La vie s’écoulait tranquillement, jusqu’au jour où l’eau du fleuve devint noire. Il sembla très vite clair qu’elle était empoisonnée, et malgré tous les efforts des pères pour découvrir l’origine de ce malheur, la soif frappa rapidement le village. Cela dura plusieurs semaines, causant la perte de la plupart des bêtes et la mort de certains villageois, dont principalement des enfants. Les cultures s’asséchèrent, à tel point que treize pères survivants finirent par quitter le village en quête d’une aide salvatrice, quelle qu’elle soit.

Ils marchèrent pendant des jours, assoiffés et affamés, et alors qu’ils voyaient leur dernière heure arrivée, une femme surgit de la brume. Elle leur offrit un abri chaud, les abreuva et les nourris en abondance. Durant la soirée, les hommes contèrent leur malheur à la jeune femme, et celle-ci, en bonne sorcière qu’elle était, leur proposa un marché : elle rendrait au fleuve sa clarté d’autrefois, en échange de quoi elle serait accueillie au village, nourrie et protégée jusqu’à sa mort, pouvant exercer librement ses dons sans qu’aucun reproche ne lui soit fait. C’était fort peu payer pour faire renaître un village dessécher…
Éméchés, les treize pères acceptèrent le marché avec enthousiasme. Et cette nuit-là ils dormirent comme des rois.
/4. et la mort plane telle une ombre sur la ville/.

Le lendemain, la femme repartit avec eux dans leur village où elle rendit, comme promis, sa clarté à la rivière. D’abord exaltés par ce miracle, les villageois payèrent leur dette envers la sorcière pendant trois générations. Mais à la quatrième, treize fils descendants des treize pères, pour qui le fléau n’avait plus aucun sens, décidèrent qu’il n’était plus possible d’héberger une sorcière, que cela amènerait la disgrâce sur le village et le malheur sur leurs familles. Ils capturèrent donc la pauvre femme et sa famille, qui n’avait pourtant jamais causé le moindre problème jusque-là, les jugèrent et les immolèrent sur le bûcher. Ainsi fût rompu le pacte des treize.

Mais avant de mourir, la sorcière, folle de rage d’avoir été trahie et de voir les siens assassinés, jeta un sort sur les descendants et leurs familles :  

« A l’image des plaies d’Égypte, le village sera frappé non pas de dix, mais d’une multitude de fléaux au fil des générations. Nul ne pourra prédire quand la malédiction se manifestera et nul ne pourra y échapper. Ainsi mouron l’un après l’autre les Treize et leurs descendants, et ce jusqu’à la fin de temps. »

Ce jour-là, le fleuve se noircit de nouveau, ce fût la première plaie, et aujourd’hui encore il garde sa couleur d’encre.

Évidemment, les Treizes tentèrent de fuir les lieux, mais la malédiction les suivait où qu’ils aillent, répandant la mort et la disgrâce dans son sillon. Après avoir causé la mort de milliers de gens à travers le monde durant plusieurs années, les descendants finirent par rejoindre leur village d’origine, acceptant le sort légué par leurs ancêtres…

Ce n’est qu’après des années de famine qu’ils purent enfin trouver une source d’eau potable et ainsi relancer la vie dans le village qui fut dès lors rebaptisé Hell Ground.

Certains tentèrent de ne plus avoir d’enfants, pensant pouvoir mettre un terme à la malédiction en éteignant leur lignée, mais il y eut toujours au moins un enfant pour assurer la descendance, comme si cela faisait également partie de la malédiction…

Aujourd’hui, plus de mille ans plus tard, le village est devenu une ville, prospère malgré les nombreux événements qui la frappent de façon plus ou moins régulière. Parfois bénins, parfois tragiques, les descendants font toujours en sorte de redresser la situation, et Hell Ground City est désormais une ville réputée non pas pour sa malédiction, dont seuls les descendants sont encore informés, mais pour son université, sa société d’import-export et son niveau social relativement élevé. Le nombre d’habitants s’élève à peu près à cent mille, dont XXX Descendants seulement, s’étalant sur trois générations. Pour eux, l’histoire de la malédiction se transmet dès le plus jeune âge, mais pour les autres elle est maintenue sous le sceau du secret. Ceux qui posent trop de questions quant aux nombreuses catastrophes qui frappent la ville d’année en année sont éliminés par « accident » ou « disparaissent » mystérieusement. L’objectif est de maintenir la prospérité de la ville ainsi qu’un taux de population constante, car plus il y a d’habitants à Hell Ground City, plus les descendants peuvent échapper aux plaies. Le sacrifice du plus grand nombre pour le bien des dirigeants, voici comment pensent désormais la plupart des descendants.

À vous qui pensez trouver la paix et la prospérité en ces lieux, fuyez tant qu’il est temps, car une fois le fléau déclenché il sera trop tard…


Dernière édition par Number One le Mer 6 Sep - 14:37, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell-ground.forumactif.com
Admin
avatar

Messages : 60
Âge du personnage : 26
MessageRe: Livre d'histoire ♦ Mer 18 Jan - 23:32

Contexte actuel


Hell Ground City aujourd'hui
Hell Ground est, depuis la malédiction, sous la direction des treize familles.

De nos jours, elles dirigent absolument tout concernant la ville : l’eau, l’argent, la culture, la loi, la science, etc. Chacune des treize familles gère un aspect économique ou social, et l’ensemble est sous le joug du conseil des Treize. Ce conseil, comme son nom l’indique, comprend un membre de chaque famille et s’effectue à raison d’une fois par mois. C’est durant ces réunions que sont faits les différents rapports du mois et que sont prises les grandes décisions concernant Hell Ground. Chaque membre se doit de tenir un rapport précis des événements concernant son secteur.

Le conseil actuel est constitué comme suit :

- Descendants d'Éliot McCall – Secteur de recherche sur la malédiction. => Lucas McCall
- Descendants de Jean Joss – Secteur hydraulique. => Thibault Joss
- Descendants de Léonard Gerland – Secteur financier. => Ulric Gerland
- Descendants de Thomas Thorne – Secteur de l’ingénierie. => Leith Carter (Thorne)
- Descendants d'Alain Hellings – Secteur de la sécurité. => Tobias Hellings
- Descendants de Georges Turner – Secteur de l’éducation et de la culture. => Danis Turner
- Descendants de Sébastien Fabry – Secteur administratif. => Pierre Fabry
- Descendants de Mathieu Helaas – Secteur technologique et de recherche. => Henry Helaas
- Descendants de Benoît Martin – Secteur "underground". => Renan Martin
- Descendants de Daniel Jones – Secteur de la justice. => Denis Jones
- Descendants de Pierre Brown – Secteur de l’immobilier. => Léon Brown
Descendants de Fabien Cooper – Secteur de l’industrie et du commerce. => Maxime Cooper
- Descendants de Carl Faure – Secteur des médias. => Aaron Faure, sous la coupe de Sébastian Faure

Les sièges se transmettent soit au premier homme de la famille, soit à la plus âgée des filles si aucun garçon n'est né au moment du passage. Celle-ci siégera jusqu'à la majorité d'un membre masculin (fils ou neveu). Cela se fait ainsi de génération en génération dans les branches principales.

Une fois par an également, durant les vacances de Noël, a lieu le grand rassemblement des descendants. C’est un événement majeur qui se veut festif qui est une façon de rappeler que tous les descendants sont liés et se doivent de se connaître au moins de vue.

------

Les descendants de la sorcière Éliza Allen ont également leur événement annuel afin d'alimenter la malédiction.

Ainsi, lors de la première nouvelle lune de l'année, les descendantes directes et indirectes d’Élisa se réunissent autour de sa statue pour relancer le sort. Cette nuit a été nommée "La Nuit de Feu", car un grand bûché est préparé pour l'occasion. Les membres participants font passer ça pour une soirée privée et sécurisent les alentours pour éviter toute intrusion.

Durant cette nuit, un grand feu est donc allumé à côté de la statue de la sorcière et ses descendants forment un grand cercle autour pour unir leurs voix dans l'incantation. Un être vivant est alors brûlé vif dans les flammes. Jusqu'à maintenant, un animal suffisait, mais pour combien de temps encore...?


Dernière édition par Number One le Mer 6 Sep - 14:39, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell-ground.forumactif.com
Admin
avatar

Messages : 60
Âge du personnage : 26
MessageRe: Livre d'histoire ♦ Jeu 19 Jan - 11:38

Histoire de la Sorcière


La Sorcière Elisa
Cette histoire commence en même temps que celle de Hell Ground City, voilà maintenant plus de mille ans. Elisa était alors une jeune et jolie femme, vivant isolée du monde et se perfectionnant dans les herbes médicinales et l’art de la magie blanche. Descendante d’une longue famille de sorcières blanches, elle avait été élevée avec une idée bien précise du bien et du mal et s’appliquait à rester du côté du bien.

Lorsque les treize hommes arrivèrent sur son domaine, épuisés et complètement déshydratés, elle ne put donc leur refuser l’hospitalité. Et alors qu’ils lui racontaient leur malheur, Élisa vit là une opportunité. En effet, las de vivre seule, elle pourrait vivre en paix parmi ces villageois et exercer ses dons sans crainte et pour les bienfaits de tous.

Le marché fut donc conclu, et la jeune sorcière rejoignit le village où chacun tint sa promesse. Dès lors, la vie s’écoula paisiblement pour Élisa et le village pendant trois générations. La jeune femme se maria et eut une fille, qui elle-même eut deux enfants. À cinquante ans, elle était arrière-grand-mère de deux petites filles jumelles et un petit garçon. Mais l’âge ne l’atteignait qu’à peine, aussi aurait-elle pu passer pour leur mère alors que son mari était déjà décédé depuis longtemps. Voyant cela, les dernières générations des treize prirent peur et décrétèrent que ce blasphème avait assez duré. Il fallait brûler la sorcière ainsi que toute sa famille, et ce afin d’avoir une chance de sauver leurs âmes assombries par le pacte avec Élisa.

Une nuit de pleine lune, toute le village encercla la maison d’Élisa et y mirent le feu. Les villageois capturèrent la sorcière, sa fille et son petit-fils ainsi que leurs époux et épouse. Seuls sa petite-fille et ses trois arrière-petits-enfants réussirent à fuirent, bien que l'une des jumelles ait été gravement blessée par le feu.

(2. prends garde,) Cette nuit-là, sept vies furent détruites, la jeune blessée succombant à ses blessures quelques jours après le drame, et un village entier fût maudit pour son acte abject. Les trois survivants errèrent longtemps à la recherche d’un nouveau foyer sans jamais trouver ce qu’ils cherchaient, mais ils restèrent toujours unis.

Les années passèrent, des enfants naquirent et d’autres moururent pour finalement effacer toute trace de reconnaissance des descendants de la sorcière dans la mémoire des maudits. Toujours liés les uns aux autres par un fil invisible, ils revinrent alors sur leur terre natale et s’y firent une place bien au chaud, s’assurant d’alimenter la malédiction lancée par leur ancêtre pour venger leur famille et surveillant les treize familles afin de garder tout contrôle sur eux et leur destinée. Certains ont hérité des pouvoirs d’Élisa, d'autres n’en n’ont reçu que l’intelligence et d’autres encore se fondent dans la masse humaine, mais tous nourrissent la même rancœur : faire souffrir le plus possible ceux qui ont détruit leur famille voilà maintenant plus de mille ans…

Les trois aspects de la magie
Aspect scientifique : La magie, généralement blanche, peut être utilisée afin de contribuer à l'amélioration de la sciences, et notamment de la médecine. Les deux "arts" sont étroitement liés. Certaines sorcières et sorciers se spécialisent dans cet aspect.
La magie noire peut également être utilisée dans le cadre de la sciences. Il s'agira alors plutôt de créer des poisons, des maladies, etc.

Magie blanche : Autrement appelée la "belle magie", il s'agit de la magie utilisée pour faire le bien : soins, aide au quotidien, sorts divers pour le bien commun, etc.

Magie noire : Au contraire de la magie blanche, la magie noire est utilisée pour faire le mal : malédiction, création de poisons, envoûtements, etc.
C'est de cette magie que se nourrit la malédiction de Hell Ground.



Dernière édition par Number One le Mer 6 Sep - 14:42, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell-ground.forumactif.com
Admin
avatar

Messages : 60
Âge du personnage : 26
MessageRe: Livre d'histoire ♦ Mar 24 Jan - 18:02

La malédiction


Précisions
- À l'origine, la sorcière Élisa maîtrisait la magie blanche. Mais pour créer la malédiction, elle a dû passer du coter de la magie noire. C'est la colère, le désespoir et la douleur qui lui ont permis de puiser la force nécessaire pour lancer la malédiction.

- La malédiction nourrit la rancœur dans les cœurs des descendants de la sorcière afin qu'ils continuent de l'alimenter. Il s'agit donc d'un cercle vicieux qui ne pourrait prendre fin que si tous les descendants mouraient. Or, les descendants des treize ignorent que la malédiction est entretenue encore aujourd'hui et par qui.

- La malédiction s'affaiblit au fil du temps, et si au début elle pouvait rester plusieurs années sans être alimentée, elle doit aujourd'hui être relancée chaque année, et le prix à payer est de plus en plus lourd (voir "Hell Ground City aujourd'hui" ci-dessus).

- L'épicentre de la malédiction se situe à l'endroit même où Élisa et sa famille ont brûlé vif, soir au centre du parc. On y ressent une forte concentration magique.

- La malédiction, à force d'être concentrée depuis si longtemps au même endroit, dégage une forte énergie magique qui attire les autres sorciers et autres mages.

- Plus on s'éloigne des branches principales, plus la malédiction s'amoindrit tout en étant toujours présente. Ainsi, un cousin très éloigner, par exemple, pourrait avoir une poisse légendaire mais son entourage ne serait pas touché. 


Dernière édition par Number One le Mer 6 Sep - 14:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell-ground.forumactif.com
Admin
avatar

Messages : 60
Âge du personnage : 26
MessageRe: Livre d'histoire ♦ Mer 9 Aoû - 19:20

L’Argus


Historique
Hellground est une ville gangrenée par le crime. Depuis toujours, des gangs y font leur loi et très vite, les treize ont compris la nécessité de contrôler la pègre urbaine afin d’en faire une force. Ce fut la famille Martin qui fonda le premier gang officiant pour les treize, qui prit le nom « d’argus ». Au départ né parmi les membres de la famille Martin, portés sur l’underground, le gang s’étoffa progressivement pour finalement prendre son indépendance. Malgré tout, l’Argus reste officiellement à la solde des treize aujourd’hui, et les Martin ont toujours le contrôle du groupe, bien qu’ils y soient extérieurs. Intermédiaires entre les treize et l’Argus, les Martin sont chargés de transmettre au gang les ordres de mission, toujours très variées (cela va d’un faux braquage au meurtre) et surtout de les payer. Pour cette tâche délicate et à haut risque, les Martin désignent toujours le membre de leur famille le plus performant et le plus astucieux.  


Actuellement, c’est Renan Martin qui est à la tête de la famille et qui est l’intermédiaire entre les treize et l’argus. Par rapport à ses prédécesseurs, ce dernier se montre moins conciliant avec les dirigeants du groupuscule. Il est conscient que depuis plusieurs générations, l’argus tente de se détacher totalement de l’influence des treize, et il compte bien leur rappeler qui dirige dans l’histoire.


Renan Matin, le gestionnaire actuel de l'Argus

Hiérarchie
Par tradition, les têtes principales de l’Argus sont connues sous un pseudonyme par souci de protection. Ce pseudonyme correspond à l’alphabet radio (ou alphabet de l’OTAN). L’identité réelle des membres protégés est gardée secrète auprès de tous. Un faux prénom civil est parfois employé pour les sorties, mais au sein de l’argus, les surnoms sont de mise. Le leader actuel de l’Argus, Alexander Lynch, a pour surnom « FoxTrot ». Par facilité, tout le monde l’appelle « Fox ». Les personnes connaissant sa réelle identité se comptent sur les doigts d'une main.


Alex Lynch, alias Foxtrot, leader actuel de l'Argus

Sous la coupe de Foxtrot officient trois lieutenants, qui gèrent les différentes équipes de l'Argus sur le terrain. Tous les membres leur doivent respect et obéissance totale, le chef suprême restant bien entendu Foxtrot.

Les dissidences
L'Argus a eu de nombreux leaders, ayant chacun des méthodes et des caractères différents. Au cours de son histoire, le gang a connu plusieurs périodes de dissidences, durant desquelles il s'était complètement émancipé de l'emprise des treize. Mais à chaque fois, les  treize sont parvenus à ramener l'Argus sous leur emprise, souvent à coups de billets verts.

Lynch, pour sa part, a décidé de s'en tenir à la mission d'origine de l'Argus et d'honorer son accord avec le conseil d'Hellground. En effet, les treize sont des employeurs fidèles, de bons payeurs qui garantissent à leurs employés un statut envié, c'est pourquoi Lynch leur a voué une fidélité sans faille. Malheureusement, plusieurs membres de l'Argus s'opposent à cette politique qu'ils jugent trop soumise à ce conseil qui les oppresse et les rabaisse au rang d'"outils". L'un des trois lieutenants mène une rébellion au sein de l'Argus en secret. Bien qu'il soit au fait du problème, FoxTrot ignore encore qui est le traître parmi ses rangs, mais s'est juré de le débusquer et de lui faire payer ses actes.

Les missions-types
- Assassinat
- Kidnapping
- Chantage
- Pot-de-vin
- "Nettoyage"
- Faux braquages (pour rééquilibrer la popularité des quartiers au sein de la ville)
- Trafic d'armes
- Gestion des docks (marchandises exportées et importées)

La population de Hellground
Auprès des citadins, l'Argus n'est qu'une légende, un nom qu'on murmure sans réellement en connaître le sens. L'organisation doit absolument rester secrète, c'est la condition qui lui permet d'être efficace en toute circonstance. Globalement, la population ignore donc l'existence du gang. Cependant, les dissidents ont récemment commencé à laisser sur leur passage une signature évoquant l'organisation.


Les médias, dirigés par la famille Faure membre du conseil des treize, étouffent ces preuves tant bien que mal, et Fox a déjà été sermonné par Renan pour ces bavures, mais les dissidents semblent bien décidés à dévoiler l'organisation au grand jour, et si Lynch ne tente rien, l'anonymat de l'Argus risque d'être compromis prochainement... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell-ground.forumactif.com

Contenu sponsorisé
MessageRe: Livre d'histoire ♦

Revenir en haut Aller en bas
 
Livre d'histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trinidad de Cuba, sortie d’un livre d'histoire
» L'histoire de la plongée (Livre)
» [Livre] L'Histoire d'Endal ou comment bien vivre grâce à l'amour d'un chien ♥
» Livre 2015 labrador
» Une visite au salon du Livre d'histoire.

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Hell ground :: Cité Administrative :: Bibliothèque-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: